La norme EURO 6 pour les véhicules poids-lourds

Norme EURO 6

Les normes européennes d'émission, dites normes Euro, sont des règlements de l'Union européenne qui fixent les limites maximales de rejets pour les véhicules automobiles, avec pour objectif de réduire la pollution atmosphérique.

Depuis 1990 et la première norme EURO 0, les normes d'émissions se sont succédées, avec des exigences de plus en plus sévères sur les rejets maximaux admis.

Pour situer les progrès accomplis, la norme EURO 5, actuellement en vigueur, avait permis des réductions de l'ordre de 90 % des différents polluants par rapports aux premières normes Euro applicables.

La norme Euro 6 entraînera une amélioration supplémentaire en termes de réductions des gaz polluants et rejets de particules, avec un plafond de 400 mg / kWh pour les émissions de NOx (oxydes d'azote) et de 10 mg / kWh pour les particules, soit des réductions respectives de 80 % et de 66 % par rapport à l'actuelle norme Euro 5 et l'ajout d'une nouvelle limite relative à l'émission d'ammoniac.

En à peine plus de 20 ans, les véhicules industriels sont ainsi devenus « propres », avec des émissions de NOx et de CO (oxydes de carbone) divisées par 7, par 5 pour les HC (hydrocarbures imbrûlés), par 20 pour les particules et des consommations de carburant réduites d'un tiers.

Ces réductions drastiques d'émissions de polluants sont obtenues par la combinaison de technologies complexes, telles que l'injection à très haute pression gérée électroniquement, le recyclage des gaz d'échappement refroidis (technologie EGR), le post-traitement des gaz d'échappement par injection d'urée et catalyse (technologie SCR) et l'adjonction d'un filtre à particules (FAP).

La norme Euro 6 sera applicable à tous les véhicules industriels immatriculés à partir du 1er janvier 2014 et dès le 1er janvier 2013 pour les nouveaux types homologués.

Il est intéressant de noter que les poids-lourds sont en avance dans le calendrier d'application de la norme EURO 6 par rapport aux véhicules particuliers et utilitaires, puisque ces derniers ne seront concernés qu'un an plus tard, à compter du 1er janvier 2015.

Le secteur du véhicule industriel, conscient des enjeux environnementaux, est donc à la pointe du progrès et propose ainsi un mode de transport économiquement et écologiquement viable.

En partenariat avec ses clients, BERGER LOCATION s'inscrit totalement dans cette dynamique, au travers du renouvellement régulier de son parc par des véhicules toujours plus respectueux de l'environnement.